Historique

1858 : Gaspar Péters originaire du Luxembourg épouse une demoiselle Doué, propriétaire de vignes au Mesnil sur Oger et débute l'exploitation d'environ 2 hectares. Comme son fils, Louis Joseph Péters, ils vendent la totalité de leur récolte au négoce en plus de leur activité d'éleveurs et de marchand.

1919 : Camille Péters, fils de Louis Joseph est l'un des premiers vignerons de Champagne à prendre la décision, de devenir récoltant-manipulant et à commercialiser des bouteilles sous son nom.

1929 : Malgré la crise mondiale, Camille Péters décide de développer la commercialisation et consacre sa production à la marque "Camille Péters".

1930 : Camille Péters acquiert 2,5 hectares au lieu dit "Les Chétillons".

1932 : Pierre Péters, fils aîné de Camille, âgé de 12 ans commence à faire seul ses premiers salons et développe la clientèle.

1944 : Camille Péters décède subitement et Pierre prend en charge l'exploitation.

1946 : Sortie du premier millésime sous la marque Pierre Péters (1944). Apres la mort de sa mère en 1949, Pierre prend en charge l'éducation de ses plus jeunes sœurs. Pendant 35 ans, il consacrera sa vie a développer le domaine et son vignoble dans la Côte des Blancs.

1967 : Suite à d'importants problèmes de santé, Pierre confie le domaine familial à François, son fils cadet. Il en assurera le développement et la pérennité jusqu'en 2008. Au cours de ces 40 ans, il augmentera encore la surface des vignes jusqu'à 17,5 hectares et assurera la croissance des ventes en France mais aussi vers les nouveaux pays consommateurs de Champagne. Son travail a permis au Champagne Pierre Péters de se placer parmi les plus importants récoltants-manipulants champenois.

2007 : Rodolphe Péters, œnologue, arrive sur l'exploitation après 12 ans d'expériences dans des entreprises proches du monde du vin et du Champagne. Il prend les commandes du domaine familial en 2008 et porte ses efforts sur l'outil de vinification, dans un objectif encore plus qualitatif. Il est attentif au développement de la notoriété et l'image de la marque familiale tant en France qu'à l'export qui représente aujourd'hui plus de 80 % des volumes de bouteilles expédiés.

2009 : Sortie de la cuvée "Rosé for Albane". Une petite révolution au sein de notre maison familiale qui n'a toujours produit que des Champagnes blancs de blancs.